5 pièces à changer pour gagner du poids facilement sur son vélo

Depuis que j’ai mon nouveau vélo (Btwin Facet 5) je m’intéresse un peu au gain de poids du matériel, sans pour autant -loin de là!- devenir un acharné de l’optimisation.

Mais il y a quelques pièces peu onéreuses sur lesquelles on peut gagner du poids pour pas cher.

1. Cassette

Lorsque j’ai acquis mon Facet 5, il était livré avec des roues Shimano RS80, de bonnes roues, mais de gamme inférieure aux Dura Ace C24 que je possédait déjà. Ces dernières étant encore montées en shimano 105 (gamme de mon ancien vélo), j’ai remplacé la cassette 12×25 par une 11×23 Ultegra , plus adaptée aux reliefs du coin (le 11 permettant d’être  moins à la ramasse dans les longues descentes de cyclo).

Je m’attendais pas forcément à gagner beaucoup de poids, mais ce changement m’a permis de gagner 46 grammes (250 g contre 204 g) ! Il faut savoir qu’en plus les cassettes Ultegra ne sont pas beaucoup plus chères que les 105 (10 euros de différence à peu près).

2. Blocages rapides des roues

Alors là j’avoue avoir été surpris car je ne pensais pas que l’on pouvais gratter autant de poids sur ces pièces. Les attaches de mes C24 pesaient 124 g, et l’où trouve du light à une quarantaine de gramme.

La bonne affaire, ce sont les blocages de roues Ekoi, disponible pour seulement 29 euros pour un poids de 44 grammes! Assurément le meilleur rapport prix/poids du marché, qui me permet de gagner ainsi très facilement 80 grammes.

Avant…

Après!

3. Chambres à air

Un peu plus de méfiance sur ce point là: on trouve pas mal de témoignages de crevaisons récurrentes voire éclatement lors d’utilisation de chambres light. D’un naturel prudent, je préfère éviter les chambres de 50 grammes, que l’on peut trouver pour une dizaine d’euros (Continental Supersonic par exemple). Je n’ai pas envie de me rajouter un stress supplémentaire pour gagner 40 ou 50 grammes!

J’ai donc opté pour un modèle modérément light mais plus sûr: les aircomp light de Michelin, qui pèsent 74 grammes. Comparé à mes chambres habituelles (Michelin ‘classique’), je gagne 2×16 grammes soit 32 g.

4. Fonds de jante

J’avoue avoir été un peu déçu par ce point. Le truc consiste à remplacer les fonds de jante par des véloplugs, des sortes de petits bouchons qui vont se loger dans les trous de fixation des rayons.

Avec 36 rayons sur mes deux jantes, cela représente environ 8 grammes de véloplugs. Hors mes fonds de jantes étaient déjà relativement ‘light’, car pesant 16 à 17 grammes seulement. Je gagne donc environ 26 grammes sur ce point. A 17 euros les 72 véloplugs, cela représente tout de même un trés bon rapport prix / poids.

5. Pédales

Souhaitant rester dans du ‘classique’, je n’ai étudié que les modèles de la marque Look. Mon facet 5 était équipé d’origine du modèle le plus basique de la marque, les keo easy, qui ne sont paradoxalement pas les plus lourdes de la gamme (129g par pédale, 326 par paire en comptant cales et visserie).

Comme pour le changement de cassette, ici aussi mon but premier n’était pas de gagner du poids (même s’il fallait que ce soit un critère), mais de m’offrir une meilleure tenue des pieds, car avec les easy je ne me sentais pas tellement en sécurité lors des sprints.

Les modèles classic et keo 2 max présentent de meilleures surface d’appui, mais pour un poids équivalent ou plus élevé que les easy. Il reste les 2 modèles haut de gamme de la marque, les keo blade 2 avec axe chromoly (CR) ou titanium (TI).

J’avoue avoir pas mal hésité, car le modèle titanium offre 40 grammes de moins que sa version cr, mais pour prés de 100 euros de plus (soit presque le double)!

Je suis resté raisonnable et ai opté pour le modèle carbone pour un peu plus d’une centaine d’euros, me permettant de gagner 38 grammes par rapport à mes keo easy.

A noter que l’on peut encore trouver les modèles 2013 des keo blade CR et TI, qui pèsent respectivement 10 et 20 grammes de plus mais coûtant seulement une vingtaine d’euros moins cher. Là aussi j’ai hésité, mais ces ancien modèles ne bénéficient pas de l’aérodynamisme des versions 2014, ce qui aurait été dommage.

6. Bilan et suite

Au total sur ces 5 points, j’ai gagné 220 grammes pour environ 220 euros, soit 1 euros le gramme quand même! On relativisera sachant que certains de ses changements (cassette , pédales) étaient de toute façon nécessaire.

Et de fait pour calculer le vrai prix au gramme, il faudrait soustraire le prix de ces mêmes accessoires en version classique. Dans ce cas là, on doit pouvoir diviser par deux le prix des grammes gagnés.

Il y a encore une pièce sur lequel on peut encore gagner très facilement du poids: la selle! En effet les selles de base pèsent prés de 300 grammes (288 grammes pour mon Facet), alors qu’on peut trouver du ‘light’ (100 à 150 grammes) pour une centaine d’euros. On peut aussi trouver du très light (50 à 80 grammes) mais pour très cher (250 à 300 euros, ça fait mal au cul pour une…selle :) ).

Une solution alternative sont les selles carbones ‘chinoises’ trouvables sur ebay ou sur des sites de constructeurs, offrant 90 à 120 grammes pour une cinquantaine d’euros, soit un gain de 200 grammes pour pas cher du tout! Ce sera sans doute mon prochain achat, qui me permettra de descendre sous les 7.5 kg.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *