Toujours du vent… et des nouvelles roues!

Décidément, après un été 2011 pourri, et un printemps 2012 lui aussi automnal, l’été s’annonce dans la même lignée de mauvais temps…

Qu’il fasse frais pour un été (18-20°), ma fois on s’y fait… Qu’il pleuve tous les jours au presque, à la limite on s’y accommode avec garde boue et mulet. Mais qu’en plus de tout ça le vent soit de la partie, ouch! Dur dur de rouler mais surtout de prendre du plaisir pendant les sorties vélos.

 

Lundi, route sèche et peu de vent.

 

Au point où on en est, le temps de lundi (couvert mais sec, 18/19°, peu de vent) est un temps ‘idéal’ pour le vélo.

Je part pour une sortie endurance 150 bpm, mais avec le mulet quand même, on ne sait jamais. Je peine un peu sur l’aller (29.4 de moyenne pour 146 bpm, c’est bof bof, sans doute un peu de vent de face). Sur le retour les sensations sont toujours aussi médiocres, alors je décide de hausser le rythme pour ne pas me traîner.

Ça va me donner 15 km à 33.2 de moyenne, pour 156 bpm, pas mal du tout! Ce qui veut dire rouler souvent à 34/35 km/h pour 158 à 163 bpm.  Je coupe mon effort à Halle et je rentre tranquille à prés de 30 de moyenne pour 134 bpm!!

Au global hors ville je boucle 50 bornes à 30.55 de moyenne pour 146 bpm, ce qui est mon nouveau record en terme de ratio bpm/vitesse (3/4 pulses de gagné).

Comme pour la dernière sortie mulet, il faut sans doute nuancer car le Garmin fonctionne uniquement au GPS sans capteur.

 

Mardi, nouvelles roues

 

Mardi je file chez Van Eyck à Aalst dans l’espoir de me trouver des roues Dura Ace 7900  C24 pas trop cher. Ils en ont effectivement en stock, un peu plus cher que sur le net (699€), mais au moins là je les ai sans attendre :D

J’en profite pour prendre une nouvelle cassette, et des nouveau pneus (Continental GP4000s).

Je suis pas particulièrement fan de matos (la preuve je roule en decathlon :D) mais d’après ce que j’ai pu lire, les roues ont une part importante dans le comportement d’un vélo. Or les les DA 7900 C24 ont bonne réputation et reviennent  régulièrement dans les discussions, comme étant parmi les meilleures pour ce budget.

En plus de ça, elle me font gagner 400 grammes sur le vélo, qui descend ainsi à 8.5 kg, ce qui ne peut être que positif dans les bosses.

Le temps de monter tout ça, il ne me reste que peu de temps le soir même pour faire un petit test, ce sera sur une petite vingtaine de kilomètres.

Premier coups de pédales:  je ne ressent aucune différence avec les anciennes roues! Je m’attendais à plus de nervosité dans les relances mais que dalle.

Vent de face sur tout l’aller de la piste cyclable, j’ai 29 de moyenne @ 143 au demi tour. Sur le retour là par contre c’est la révélation, je roule à 37 km/h en vitesse de croisière à 150 bpm!!

Même avec un fort vent de dos j’ai jamais roulé aussi vite, et la le vent était relativement faible sinon je n’aurais pas fait 29 de moyenne à l’aller.

Au final j’accélère à 40/42 pour garder ma bonne moyenne après les quelques arrêts dus aux carrefours, pour finalement boucler les 6.2 km du retour à 37 de moyenne pour 153 bpm :D

L’impression que j’ai, c’est qu’au delà de 34/35 km/h les roues permettent de mieux maintenir sa vitesse. Ou simplement un effet placebo :D. En tout cas j’aime bien le petit ronronnement qui se fait entendre à ces vitesses.

Quoi qu’il en soit, au global sur la portion de piste cyclable (12.5km), j’ai  32.5 de moyenne à 147+ bp, ce qui est largement un record pour moi. Ça veut dire qu’avec ces roues je gagnerais 2 km/h pour le même rythme cardiaque??

Réponse à venir !

Jeudi, du vent encore du vent

Avec la pluie de mercredi, j’ai du reporter à jeudi mon premier vrai test des DA 7900. Énormément de vent, sans les roues à tester je n’aurais sans doute pas oser sortir tellement ça soufflait.

A priori vent de 3/4 face que j’arrive à bien négocier en roulant entre 26 et 28km/h. 27.8 de moyenne sur l’aller (25km) pour 149 bpm, c’est à dire que le vent me fait perdre entre 2 et 3 km/h.

J’espère donc  un strict minimum de 32 à 33 sur le retour, alors que le début est plutôt laborieux (vitesse entre 32 et 33, donc moyenne inférieure). Je suis obligé de franchir les 150 bpm pour commencer à envoyer les watts (dommage pour le comparatif de vitesse à 150 bpm), et rouler autour de 34-35 km/h.

Seulement 33.5 de moyenne jusqu’à Halle, et ensuite quand même 35 sur la portion entre Halle et Drogenbos, pour un retour global à 34 de moyenne sur 25 bornes, à 153 bpm.

C’est à la fois moyen et pas trop mal.

Moyen car j’espérais taquiner les 37 de moyenne vu le vent qui soufflait. Moyen également car c’est quand même 153 bpm. Moyen enfin car j’ai fait un mini contre la montre qui a bien boosté la vitesse en tout fin (42 de moyenne sur 1 km, dont 500m à 44km/h!)

Mais finalement pas trop mal car, vent ou pas vent, j’ai jamais fait une moyenne aussi élevée sur cette piste cyclable. Il faut voir qu’en plus de la traversée de Halle il y a plusieurs carrefours qui nécessitent de freiner voire de s’arrêter, ce qui fait bien chuter la moyenne.

Au final sur cette sortie, j’ai 50km parcourus à 30.6 de moyenne pour 151 bpm (chiffres hors ville), c’est à dire quasiment pareil que lundi, pour 5 pulses de plus. La différence c’est le vent, qui, même si sur un aller retour est défavorable puis favorable, fait systématiquement baisser la vitesse puisque on est plus longtemps à faible vitesse ( comme sur une montée).

Il reste que ces roues finalement ne semblent pas changer grand chose ni aux perfs ni aux sensations, hormis le doux ronronnement à pleine vitesse.

A confirmer lors d’une prochaine sortie sans vent ni pluie, donc probablement pas avant… une dizaine de jours!

Il me faudra aussi les tester en bosse, puisque après tout avec 0.4kg en moins je suis en droit d’attendre mathématiquement une légère amélioration, par exemple dans le Bruine put.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *