Un ptit tour au soleil, dernière journée (6)

Et voila, c’est déjà la fin de mon séjour dans le sud de la France! Au programme du jour une dernière sortie, avec une excursion à l’est d’Avignon, avec quelques bosses parmi mes vieux classiques.

Les températures sont un peu fraîches dans le coin (5° de moyenne sur la sortie), je sors donc en tenue hivernale pour la seconde fois après Marseille la veille. Au menu, montée vers la Roque sur Pernes, et col de Murs.

En fait, les jambes ne sont pas top, il est déjà tard et il y a de la neige en haut de la Roque/Pernes, tout ça me dissuade de tenter le col de Murs (qui culmine à plus de 600 m), c’était un des mes objectifs lors de ce séjour, dommage!

Car je suis déjà à la peine lors de cette première montée, gravie à seulement 18.7 de moyenne sur 4.9 bornes à 5% . Même si cela me suffit à prendre le KOM, avec seulement 222 watts sur un quart d’heure, alors que je devrais pouvoir en sortir 240.

Je rebrousse vite chemin en direction du Thor (là où je me suis garé), avec une petite idée derrière la tête: revenir vers Pernes les Fontaines pour gravir le chemin du Puy, véritable épouvantail du coin, qui sert (servait?) de support à une course Elite fin juillet.

Dans mes souvenirs il était difficile de la monter sans zigzaguer! Bilan: 500 m à un peu plus de 10%, avec une centaine de mètres à 15%, et une pointe à 17%. Cela passe sans soucis avec le triple plateau.

Finalement je décide de rallonger un peu mon parcours, en allant gravir deux classiques de mes jeunes années: les bosses de Saint Saturnin (Saint Sat!) et de Chateauneuf De Gadagne. Déjà à l’époque on pouvait les passer tout en force, et je ne vais pas m’en priver. Je passe la première à 279 W (24.6 km/h pour 1 km @ 3.8%, le KOM est à près de 34km/h!!), et la deuxième (1.7 km @4.6% ) à 285 W sur plus de 4 minutes, ce qui est proche voir égal à ma PMA terrain.

Au final, une sortie assez décevante par les sensations (même si j’ai eu une impression de puissance sur les petites bosses, et taquiné mes meilleures valeurs de PMA) et les classements Strava, et car je ne fais que 27.5 de moyenne pour 60 bornes et 630 m de D+, le tout pour 149 bpm/139W. Je n’ai donc pas chomé, mais j’imagine que la fatigue accumulée commençait à se faire sentir.

A venir, le bilan de ce séjour au soleil (ou presque ^^) .

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *