Nouveau podium en Ufolep et montée en 2e catégorie

Ce week end, course Ufolep à Sainte Colombe sur Seine, sur un circuit de 3.4 km comportant une petite bosse de 400 mètres à près de 5% de moyenne, mais montant progressivement pour atteindre 7 à 8 % à son sommet.

D’après ce qu’on m’avait dit, la bosse était costaude, mais sur une route très large et en ligne droite, on a plus l’impression de gravir un faux plat qu’autre chose. C’est surtout la répétition (17 fois) qui va la rendre usante.

Tout comme la semaine dernière, peu de monde au départ, ça sent les vacances… Les sensations ne sont pas trop pourries pour une fois (mais pas top non plus). Deux jeunes du même club vont partir d’entrée, je laisse faire en pensant qu’il vont se griller mais grosse erreur vu le surnombre de leur équipiers dans le peloton: ils ne vont laisser partir personne en contre par la suite. Et pas de grosse équipe pour rouler…

Chose inédite, au bout de quelques tours, et voyant que personne n’arrive à partir (la bosse est un peu courte pour créer un écart) on tourne à 3 ou 4 coureurs isolés pour revenir sur les 2 échappées. A force de collaboration, on retrouve les 2 en point de mire et on se rapproche à 200 mètres.

Je tente quelques attaques dans la bosse pour revenir sur la tête de course, mais rien à faire derrière ça ramène à chaque fois. Lors d’une des montées, un équipier des 2 de devant attaque, je prend sa roue et pour la première fois ça creuse un peu. Il faut dire que partir avec un équipier de l’équipe en surnombre, ça aide!

Je ne prend évidemment pas de relais, puisque cela reviendrais à me retrouver avec 3 coureurs de la même équipe. Lorsque le gars a fait la plus grosse part du boulot, il tente de m’endormir mais je contre et il ne peut pas suivre. Quelle bourde pour cette équipe!

Je met environ un tour à revenir sur la tête de course, assez facilement d’ailleurs. Il veulent me faire rouler, le gag! Dès le premier passage dans la bosse, un des 2 jeunes attaque et il va me falloir un tour pour revenir, avec l’autre dans la roue. Le passage suivant de la bosse se fait à vitesse réduite. A ce moment là je me dit qu’il sont cuit et que la course est pour moi!

Je les teste sur le plat mais ils reviennent dans la roue. Eux aussi attaquent à tour de rôle et ça commence à devenir compliqué d’aller les chercher!

Finalement sur la dernière ascension ils attaquent l’un après l’autre et je n’arrive pas à suivre. Comme souvent, je craque dans le dernier tour!

Je fais donc 3e, avec quelques regrets: je n’aurais pas du aller chercher la première attaque. Il fallait oublier la gagne pour n’avoir plus qu’un gars à contrôler, et cela m’aurais peut être permis de faire 2e (voire de revenir plus tard sur le premier), chose que je n’ai jamais réussi à faire.

Autre erreur: vouloir faire du surplace dans la bosse avec des petits jeunes possédant une belle giclette. J’aurais dû maintenir un train élevé…

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle troisième place est synonyme de montée en 2e catégorie! Ouf, c’est fait, même si je monte sans aucune victoire…

Au cours de ma première saison en 3e caté Ufolep, j’aurais donc:

  • participé à 13 courses
  • terminé 8 fois dans la bonne échappée
  • fait 9 top 10
  • fait 8 top 5
  • fait 4 troisième places

Je n’ai donc jamais pu faire mieux que 3e. Je paye sans doute mon manque d’expérience en course.

Mon ressentit est tout de même mitigé, même si je viens d’enchaîner presque 2 mois de courses sans finir au delà de la 5e place!

Je constate que je n’ai pas vraiment progressé par rapport à l’an dernier. L’été dernier les courses sauvages belges se déroulaient à peu près dans les mêmes moyennes que les courses Ufolep. Mes temps d’ascension sur strava stagnent ou régressent. Seules mes moyennes à l’entrainement sont un peu plus élevées que l’an dernier.

Je pense que les courses Ufolep 3 ont été trop ‘faciles’ (dans le sens ou j’ai rarement dû m’accrocher à l’agonie pour suivre, contrairement aux sorties belges), et surtout trop courtes pour me faire progresser. La montée en 2 devrait faire un peu bouger tout cela, fini les courses de 50 bornes !

Le hic, c’est que les pelotons de 2e caté sont encore moins fourni qu’en 3! Faire des courses à 15/20 gus, quel intérêt? Venant de recevoir ma licence FFC (pass D2), je pense switcher rapidement de fédération, quitte à me prendre de belles claques, mais c’est comme ça qu’on progresse!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *