Une première course à étape (FSGT) et un nouveau top 5 en Ufolep

Avec un peu de retard le CR de mes deux dernières courses, dont ma première course ‘à étapes’ (un contre la montre + une course en circuit).

Première course à étape

 

Il y a 15 jours se tenait le prix de Toutenant, une course en deux étapes FSGT. Il s’agit de ma première course en FSGT (4e caté), mon premier contre la montre, ma première course à étape.. ouf!

Au programme le matin un contre la montre d’un peu moins de 8 km, suivit d’une course en circuit classique l’après midi, d’une cinquantaine de kilomètres. L’avant veille je suis aller faire une petite reco du circuit et du CLM, profitant de l’occasion pour tester mon guidon de triathlète fraîchement acheté.

Le terrain est un peu ‘pourri’: petites routes de campagnes avec graviers, trous, revêtement qui ne rend pas, et des petits faux plat qui cassent bien le rythme. Pour couronner le tout, du vent, qui sera aussi présent le jour de la course.

Au départ du CLM, je suis un peu dans l’inconnu: la simulation lors de la reco n’a pas été concluante (environ 37  de moyenne). Bon j’avais quand même jeté un oeil sur les classements de l’an dernier, et sur mon niveau de base je devrais en principe faire au moins milieu de tableau, voire premier tiers et au delà si je suis dans un bon jour.

Comme lors de la reco, le vent est pleine face pendant l’aller (le circuit fait un aller/retour + une petite boucle). Dans les faux plats, je suis à peine au dessus des 30 km/h, avec une obsession: ne pas me faire rattraper!

Le retour est forcément plus simple, je profite bien des prolongateurs, négocie au mieux les virages avec graviers, et sprinte sur le talus final: j’ai tout donné. Avec près de 38 de moyenne, je me classe à une satisfaisante 4e place, à seulement 2 secondes du podium en 4e catégorie. Par contre les autres catégories sont sur une autre planète (leurs matos de pro aussi, avec vélo spécifique, roues lenticulaires, casque profilés,.. !), et au scratch je suis 27e sur une petite centaine de partants.

Ça veut quand même dire que ma puissance de base n’est pas si faible que ça, car sinon je me serais pris une grosse claque!

Pour la course de l’après midi, l’objectif est simple: surveiller les premiers et tenter de finir avec quelques secondes d’avance pour au moins faire podium. Mais, même si les 2 premiers tours sont parcourus à allure ‘cool’, cela accélère rapidement et je vais vivre ma course la plus difficile de la saison!

Et oui y a plus personne derrière :D

Pourtant la moyenne finale un peu au dessus des 37 km/h ne sera pas exceptionnelle. J’ai cependant bien galéré dans les relances des virages, car sur des routes de mauvaise qualité mes vieux démons reviennent et j’ai à nouveau peur de virer. Bref, j’en ai bien chié comme jamais lors de cette course, étant parfois à deux doigts de lâcher prise. Hormis un ou deux tours en tête ou j’ai imprimé un bon rythme, je n’ai fait que subir, et pour la première fois de la saison je ne vais prendre part à aucune échappée.

Je finis en queue de peloton, et c’est également une première pour moi! Totalement écœuré, j’ai à nouveau pensé à raccrocher le vélo, car subir ainsi dans une petite caté c’est vraiment décourageant.

Seule consolation, je garde ma 4e place au général, ce qui avec le recul est quand même pas si mal pour une première course à étape.

Un de mes rares passages en tête sur la ligne

Course Ufolep de Lamarche Sur Saone

 

Retour en Ufolep la semaine dernière, après deux week end d’infidélité en FFC et FSGT, pour la course de Larmache sur Saone:  ‘long’ circuit vallonné de 10 km pour 100 mètres de dénivelé. Au menu, quelques petits talus/ faux plats et un bon coup de cul de 500 mètres à 5%.

Rien de bien coriace, mais malheureusement comme depuis quelque temps les sensations ne sont pas terribles. J’en profite (pour une fois!) pour rester volontairement en queue de paquet pour voir comment ça roule. De toute façon ça ne sert à rien de griller des cartouches comme je le fais d’habitude: les courses se décantent  généralement à mi-parcours.

Trois gars partent d’entrée, et ils ont bien failli réussir le hold up parfait car ils ne sont revu qu’à deux tours de l’arrivée, alors que je pensais qu’on allait se battre pour une 4e place. Mais auparavant, j’ai pas mal souffert dans le peloton. J’ai fais quelques tentatives d’échappées/contre mais personne ne laisse filer, même en plaçant de bonnes accélérations. Comme cela arrive de temps en temps, je trouve le niveau très élevé. Je suis à fond dans la bosse à chaque tour. On va d’ailleurs battre des temps réalisés lors d’une 2/3/J FFC sur strava!

Je n’ai jamais été à l’aise lors de cette course. Il y a même quelques relances sur le plat qui m’ont fait mal! Heureusement que le niveau du peloton décroit au fil des tours, ce qui me permet, une fois le trio rattrapé, de me placer dans un groupe d’échappée d’une dizaine de coureurs qui s’est détaché dans l’avant dernier passage sur la bosse.

L’entente est moyenne et parfois ça ne roule pas du tout car certains se planquent dans les roues… Lors du dernier passage de la bosse, je n’arrive pas à choper les roues des deux plus forts qui se détachent. Encore une fois, on ne sera que 2 ou 3 pour se relayer et donc on ne reviendra pas alors qu’ils étaient prenables.

Je suis 4e avant le dernier virage vers la ligne, un des virages je craignais le plus. A chaque tour je perdais 10 ou 20 mètres et ce sera pareil ici:  je perd une place et je n’ai pas le temps de combler le trou que j’ai laissé, même si je reviens bien. Je finis du coup 5e alors que sans ma mauvaise prise de virage la place de 3 était largement à ma portée…

L’écart laissé dans le virage est comblé, mais trop tard…

Au final une 5e place pas trop décevante, car les sensations n’étaient pas top et le niveau élevé. A mi course, je me voyais finir dans le ventre mou du peloton. C’est d’ailleurs bizarre ces courses Ufolep: que je sois en super forme ou au contraire dans un mauvais jour, je finis toujours autour de la 5e place!

C’est quand même une bonne série, car si je ne considère que le classement général de la course FSGT, j’ai fini toutes mes courses dans le top 10 depuis la fin avril (hors cyclos moyen parcours)! Soit 8 top 10 en deux mois, dont 6 top 5! Mais il me manque quelque chose pour faire mieux que 3e, ma meilleure place jusqu’à présent…

Normalement sauf mauvaise surprise je devrais monter en 2e caté d’ici la fin de saison. Il me suffit pour cela de 3 autres top 5 ou d’une deuxième place. J’aimerais gagner avant de monter, mais cela risque d’être compliqué, car même quand je suis à mon meilleur niveau je n’en suis pas capable. Je pense que je ne suis tout simplement pas un ‘gagneur’. Mais après tout ça ne me gène pas trop tant que je fais des places, et tant que je peux monter de caté aux points.

De toute manière, montée ou pas je courrai en 2e caté l’an prochain car je vais prendre une licence pass-cyclisme en parallèle, ce qui me place automatiquement dans la caté d’au dessus.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *