Peut on être sportif et végétalien?

C’est la question que je me pose depuis la reprise de cette saison 2015.

Si j’ai créé ce blog à la base, c’était bien pour montrer que oui, cela était possible de faire 15000 km de vélo (dont 30 à 40 compétitions) par an, et d’accumuler quelques placettes (environ 20 top 5 en 2 ans, certes de faible niveau), le tout en ayant une alimentation 100% végétale.

Mais voila, les mauvaises sensations que j’ai connu dès mes premières sorties à vélo en 2010 n’ont fait depuis qu’empirer. Au départ je mettais cela sur le fait d’être débutant: il fallait que le corps s’habitue à l’effort.

Puis j’avais fini par m’y faire: soit, les entraînements restaient pénibles 80% du temps, mais les résultats en course me convenait. Mais cette année cela est devenu l’enfer: j’ai connu une semaine entière ou je ne pouvais plus dépasser les 25/26 de moyenne, incapable d’appuyer sur les pédales. Pire, j’ai commencé à connaitre régulièrement des ‘jours sans’ en course, ce qui ne m’était jamais vraiment arrivé. Résultat: de belles courses taillées sur mesure pour mon gabarit de grimpeur et lors desquelles je fini dans le gruppetto, incapable de monter en intensité!

C’est d’ailleurs une des raisons qui fait que ce blog n’est plus mis à jour depuis le mois de mars.

Début Mai j’ai fait une analyse de sang qui a montré une légère carence en fer: cela correspond à mes symptômes sur le vélo (essoufflement en endurance, fatigue persistante, jambes toujours lourdes..). Les autres paramètres (NFS, minéraux, B12…) sont tous dans le bon intervalle, mais plutôt dans la fourchette basse.

Pour mon doc le bilan sanguin est bon, j’ai presque du le forcer à me dire qu’il y avait un soucis avec le fer. Le fer est donc à 65µg/dL pour un intervalle de 70/180.

La ferritine (qui correspond au stock de fer de l’organisme) est dans les clous, mais très proche de la borne basse (30 ng/mL pour une norme de 24 à 336).

La taille des globules (VGM) dépasse légèrement l’intervalle donné, et une des raisons possibles est une carence en vitamine B12! Je n’en suis pas encore là (la B12 a été mesuré à 214 pg/mL pour une norme de 180 à 915), mais c’est un signe que la supplémentation (quotidienne depuis environ 7 ans) est correcte, mais sans plus. Je vais sans doute devoir prendre de temps en temps (1 fois par semaine par exemple) un complément plus costaud que le Veg1 pour compléter l’administration quotidienne.

En tout cas il faudra que je surveille la B12 régulièrement, car si elle baisse dans le temps cela peut vouloir dire que je ne l’assimile pas via la digestion (c’est relativement courant, et dans ce cas c’est administration par injection, arg!).

Le doc m’a prescrit un multivitamine, ainsi que du fer, du potassium et de l’acide folique (B9). J’ai acheté les version vegan de tout ça (Solgar, Vegvit) et j’ai commencé la ‘cure’ depuis environ un mois.

Vegvit
Les comprimés multivitamines VegVit, très complet et pas très cher!

 

Dans 2 mois je retourne faire une prise de sang (avec quelques paramètres en plus que la dernière fois: Vitamines B9, D), ça va être intéressant de voir si le fer remonte.

D’ici là j’espère que les sensations seront meilleures. Si c’est le cas cela devrait carrément changer ma façon de faire du vélo, puisque à force d’avoir de mauvaises sensations sur le vélo j’en fait beaucoup moins que ce que j’aimerai, et cela limite sans doute ma progression.

Le sujet est en tout cas passionnant, on découvre que plein de paramètres sont liés et peuvent expliquer énormément de choses (et comme souvent via internet on se découvre toutes les maladies possibles :p ). J’ai par exemple une ‘inversion de formule sanguine’: c’est à dire que les globules blancs polynucléaires sont en minorité par rapport aux lymphocytes et monocytes. Ce devrait être le contraire, et cela peut aussi bien être sans conséquence qu’un signe de maladie infectieuse…

A terme je devrais sans doute consulter un médecin du sport, car si mes paramètres sont globalement dans la norme pour une population sédentaire, je les soupçonne d’être trop faibles pour un sportif. J’ai par exemple trouvé quelques sites qui indiquent 60 ng/L comme limite basse pour la ferritine d’un sportif.

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *