La Belgique, le pays où l’été n’existe pas! Et quelques KOM/GPM

Il va falloir s’y faire, depuis une quinzaine de jour les sorties vélo sont extrêmement pénibles, avec vent et / ou pluie.

Ça a fini par me foutre un sacré coup au moral, notamment lors des deux dernières sorties pendant lesquelles je me suis suis retrouvé avec des sensations de début de saison à devoir rouler parfois à 25 à l’heure voire moins.

Mais le pire c’est de devoir lire sur les journaux belges que cet été n’est pas forcément éloigné des normales de saisons: en gros, j’en déduis que l’été est une saison qui n’existe pas ici! Ma dernière sortie sans vent et avec du soleil remonte au 3 juillet, ça fait 15 jours! Ce qui me fait râler aussi c’est de voir la météo de ma région d’origine (sud de la France) afficher des grands soleils, 30 à 35° et moins de 10km/h de vent, le rêve… avec une météo comme ça je fais 1500km par mois!

Mais revenons au vélo…

Samedi

La météo est annoncée dantesque et je crois rêver en apercevant un coin de ciel bleu et peu de vent au moment de partir. Hélas, ce n’était qu’une accalmie, et je vais me manger vent et pluie pendant 30 km, à devoir lutter parfois à 22/23 km/h, en plus avec mes nouvelles roues, arg!

Quitte à souffrir sur le vélo, autant aller se taper de la bosse, avec les classements Strava ça me donne un objectif pour la sortie du jour.

Je vais monter dans les deux sens la bosse que l’on retrouve en quittant la piste cyclable à hauteur de Virginal, et qui permet de redescendre ensuite sur Ronquières.

Je me souviens que j’ai toujours été facile dans sa première moitié, mais qu’ensuite le final me faisait bien souffrir.

J’ai créé le segment sur Strava (bizarre qu’il ne l’ai pas été auparavant), ce qui donne 900m à 6.6%, que j’ai monté à 17.7km/h, ce qui me classe 4e sur 9. Je gagne 2.5km/h par rapport à mes montées 2010/2011.

Sur l’autre versant je me classe 7e sur 24, avec 1km à 5.9% monté à 19.1 km/h.

Au final 28.6 de moyenne sur 52km, @145 bpm, les moyennes commencent à chuter :/

 

Dimanche, premier des non pros!

 

Haha, ça c’est du titre :D

Donc dimanche, nouvelle sortie sous le vent, pas de pluie mais route humide (il a plu toute la journée).

J’ai repéré vite fait des nouvelles routes et quelques KOM à essayer sur strava, mais j’ai de très mauvaises sensations.

Je commence avec le Bruine Put, que j’essaye d’attaquer rapidement (30/33 km/h) pour profiter de l’élan. Je me maintiens au dessus de 17km/h sur la première partie, et je suis ensuite à la rupture (15-16 km/h) avant de craquer complètement sur la fin (passage à 12/13km/h, quelle putain de souffrance à ce moment là!). Sur le coup je suis extrêmement déçu, pensant au mieux juste battre de peu mon record, mais belle surprise en rentrant sur Strava!

Celui ci m’indique 17.8 de moyenne sur l’ensemble de la montée (en comptant les faux plats de début et fin, ce qui donne 800m à 8.2%), mais surtout 17km/h sur les 600m à 9.7%, whouah! Bizarre, je pensais pas avoir une moyenne aussi élevée, le départ rapide à du bien jouer, puisque c’est 2km/h de mieux que le mois dernier (et 7 pulses en plus, aussi c’est vrai, avec 187 de moyenne et 190 en toute fin!).

La cerise sur le gâteau, c’est que le classement (6e sur 36) me place en première position des non professionnels :D En effet sur les 5 grimpées les plus rapides, 4 ont été réalisées lors de la course Paris Bruxelles, et l’autre à l’entrainement, mais par un pro également (Gertjan De Vos, en équipe continentale). Otavio Bulgarelli est le 5e pro: encore 1.9km/h et je te passe devant haha.

C’est ma petite satisfaction dans cette semaine de merde! (bon ok les autres sont à des années lumières, à plus de 25 de moyenne, mais avec une vitesse au pied à 51 km/h ça aide aussi :o )

Ensuite, direction Halle pour prendre des petites routes repérées sur Strava: quelques petites routes en très bon état mais sans trop de visibilité. Je bifurque ensuite vers Braine le Chateau un peu au pif, et je retrouve un bon faux plat pour me ramener vers Ittres: la montée du Bois de Chapitre, 2.3km @ 3.5%.  J’attaque prudemment en pensant que c’était juste un coup de cul, et j’accelère sur la fin à 25/27 km/h, mais ça ne suffit pas pour faire un bon score: je suis seulement 11e sur 30 avec 23.8km/h.

Je l’avais en fait déjà faite il y a deux ans (merci strava!), à 19.1 km/h pour le même rythme cardiaque! Je pense m’y retester d’ici quelques jours en tentant cette fois ci d’y aller à fond, même si avec 174 bpm sur près de 6 minutes j’en suis pas très loin.

Sur le retour je perd complètement mes forces, comme une fringale mais sans la sensation de faim, ça m’arrive parfois… Bon j’arrive quand même à rouler entre 28 et 30, avec un coeur qui reste bloqué autour de 130 pulses voire moins.

Au global (toujours hors ville), cela me donne 28.4 km/h sur 56 km @ 143 bpm, donc toujours une belle chute de moyenne (et ce ne sont pas les quelques bosses qui la font chuter), et limite un dégoût du vélo: rouler dans ces conditions mine vraiment le moral.

Bilan semaine

Malgré le temps, quand même 5 sorties (en comptant les 20 bornes de test des roues), mais ‘seulement’ 256 km et, surtout sans aucun plaisir ou presque.

Les belles semaines ‘Beauval’ sous le soleil me manquent, j’ai l’impression de commencer à stagner voir régresser, et je suis parti pour faire à peine 800 bornes ce mois ci si les conditions restent identiques (contre 1100 en juin!).

Je me rassure en me disant que dès septembre, en roulant sur des vraies routes et avec un temps plus clément, je devrais en toute logique  exploser mes moyennes.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *