Powertap vs Tacx Flow: valeurs réelles des watts

Je m’intéresse pas mal aux watts pendant cette période hivernale, notamment suite à ma régression due à un entrainement foncier trop facile (ce devrait être le sujet de mon prochain article).

Suite au mauvais temps de ces 15 derniers jours, je me suis enfin mis au home trainer, un taxc Flow avec capteur de puissance. ‘Enfin’, car cela fait 2 ans que je l’ai acheté, et il m’avait quasiment jamais servi. Il faut dire qu’en appart le bruit est assez rédhibitoire. Avec ma ‘salle home trainer’ installée dans les combles, c’est désormais du passé, et je peux m’entraîner sur le fixe à toute heure de la journée.

J’ai prit un plan entrainement foncier type (non personnalisé) chez www.endurance-sport-performance.com, afin de faire passer les séances plus vite en ayant un objectif pour chacune d’entre elle. J’ai hésité avec celui ci que j’avais expérimenté il y a de cela une dizaine d’années, mais le Flow ayant un capteur de puissance intégré, autant en profiter pour suivre un plan qui en tient compte.

Je ne m’étais jamais trop posé la question de la fiabilité de la mesure de la puissance sur ce home trainer, même si j’ai lu un peu partout qu’il la surestimait. Ainsi, lors d’un test de PMA réalisé en début d’automne (protocole +20W toutes les 2 minutes), j’obtenais une valeur de 360 W (370W tenu une minute).

Même si j’aurais aimé croire ce chiffre plutôt flatteur , cela me semblait bien au delà de ma PMA réelle, que j’estime autour de 280/290W d’après mes temps d’ascension autour des 5 minutes sur Strava.

Lors de mon nouveau test réalisé il y a une quinzaine de jours pour calibrer mes séances, j’obtenais 315 W avec un protocole différent (30W/3′).

Cohérent vu ma perte catastrophique de niveau cet hiver.

J’ai fini par trouver une comparaison chiffrée des puissances entre le Flow et un capteur beaucoup plus fiable, le Powertap, sur ce forum: http://www.timetriallingforum.co.uk/index.php?showtopic=70419

La formule à appliquer est donc : Puissance Réelle=0.85 x Puissance Flow – 15

Dans le thread il est question de pouvoir corriger le Flow en paramétrant un facteur d’échelle, mais je ne crois pas que cela concerne les modèles récents.

Si j’applique cette formule à ma PMA de pleine saison, j’obtiens 291W, soit un chiffre qui correspond tout à fait aux mesures sur le terrain!

Sur ma PMA hivernale, cela donne 253W, soit pas loin d’une PMA de sédentaire, ce qui ne m’étonne pas vu que tout mes indicateurs sont au plus bas, très proches de mon niveau zéro.

Donc le peu d’illusion qu’il me restait (c’est à dire que Strava soit dans le faux et le Flow dans le vrai) sont dissipés, et je mesure l’énorme chemin qu’il me reste à accomplir pour obtenir un niveau potable (que j’estime autour de 330W pour un poids -à atteindre!- de 57 kg).

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *